CARITAS PAROISSE Notre Dame de Nouadhibou.

CARITAS NOUADHIBOU

RAPPORT MORAL DES ACTIVITES                                                                                              ANNEES  2004/2005 

  Introduction 

 Avant d’entrer dans les détails de ce rapport ,nous tenons à encourager et à féliciter tous ceux ou celles qui durant ces 2 années (2004/2005), et sans reculer devant les obstacles ont donné le maximum  d’eux même pour mener tant bien que mal les activités de la  Caritas . Elles consistent  d’une manière générale de toujours se rapprocher des autres dans le but de leur apporter notre soutien moral, physique et aussi financier ,afin de promouvoir au sein de notre communauté le bien être social ,et combattre ainsi à notre façon la pauvreté qui est  un des  plus grands fléaux de notre siècle .Et nous avons des raisons de croire que c’est en s’engageant d’une façon concrète que nous réussirons peut être à stopper ou du moins à réduire l’autre grand fléau qui nous touche particulièrement ici à  Nouadhibou ,à savoir l’immigration clandestine.       

 ACTIONS

 Comme nous l’avons dis dans l’introduction , il est question pour nous de nous rapprocher  autant que faire se peut de la « communauté » afin de créer une relation de confiance et  permettre ainsi un accompagnement quotidien , contribuer au renforcement des capacités de chacun ,du renforcement de la solidarité - proximité avec les communautés des étrangers en développant  des mécanismes de soutien et d’entraide.

 Nous pouvons pour cela vous énumérer quelques unes des activités réalisées durant les années   2005-/2006 :                                                                                                                                                             -De l’alphabétisation : 14 femmes  ont été formées dans le maniement de la langue de Molière . Ceci  à son importance surtout que avec la mondialisation nos seules langues maternelles ne suffiraient plus à ces femmes pour accroître leurs émancipations que nous souhaitons tous. 

  -Micro crédit :Nous avons dans le cadre des micros crédits permis à 2 jeunes gens (Camerounais et Nigérian) de voir se réaliser leurs projets ,celui de l’achat d’une voiture en vue de faire taxi 

   Dans la même optique ,nous avons accordé des financements à 5 personnes pour le commerce de poisson fumé.

 -Soins de santé : ce sont environ 25 personnes qui ont bénéficié d’une assistance médicale avec achat de médicaments de notre part.

 -          une dizaine  a été évacué vers leurs pays d’origine(toujours pour besoin de santé)

 -          Des naufragées( cette fois )ont également été évacué vers leurs pays d’origine.

-          Nous avons aussi eu à héberger dans des délais courts des personnes de différentes nationalités qui se sont adressées à nous à cet effet.

-         Nous détenons une boite postale qui permet à toute personne désireuse de recevoir du courrier à travers le mondede le faire.

-         Organisations des activités sociaux-culturelles :

 -         en plus des match de football  que nous organisons très souvent ,nous proposons également des conférences débats dont  les thèmes tournent autour de l’immigration clandestine et ses conséquences (véritable drame de nos jours dans notre cité de Nouadhibou) afin de mieux sensibiliser les immigrés des  dangers qu’ils courent en s’engageant dans cette aventure. Nous ne nous contentons pas seulement des paroles pour les dissuader de s’en aller ,mais nous avons aussi ouvert  un foyer qui leur est consacré ‘.Baptisé foyer des migrant’ ,il offre plusieurs activités aux jeunes  dans une ville ou il n’y a pratiquement pas de loisir .Ce centre permet au jeunes de se distraire en s’adonnant  à la lecture ,au cinéma  et la pratique de différents jeux de société …etc.

-         Avec la mondialisation et la vulgarisation de l’outil informatique ,nous n’avons pas voulu nous nous laisser de devancer ;c’est pourquoi nous avons crée le centre informatique où on peut se former à l’informatique à des prix défiant toute concurrence .

 -         Nous  continuons d’aider pour une meilleure scolarisation certains enfants(8) d’étrangers /résidents.

-         Nous apportons notre aide également à la coopérative des femmes des étrangers résidents ,en leur faisant suivre des formations notamment en couture .

-         Nous apportons notre soutien au centre régional des handicapés .

 

-         Pour les besoins urgents de la communauté, nous nous sommes  attachés les services d’un avocat. Il nous aide à suivre les cas d’abus ou des tracasseries policières des membres de la communauté et aussi pour suivre en justice le cas de ceux qui se trouvent en prison .Et pour ces derniers, nous prenons soin d’aller les rendre régulièrement visite afin de leur apporter notre assistance morale pour qu’ils ne se sentent pas seul.

-         Nous terminons tristement en disant que c’est avec peine et chagrin que nous avons enterré 4 personnes de la communauté .(Paix à leurs âmes).

 

PERSPECTIVES A  VENIR

 Nous constatons comme je n’ai cessé de le dire que l’immigration clandestine par la mer prend une ampleur exponentielle .Et même si avons depuis longtemps entamé le combat contre ce genre d’immigration ,qui se fait au péril des vies ,fort est de constater que le chemin est encore long pour pouvoir stopper ce fléau .C’est pourquoi sans toute fois délaisser les autres activités ,nous essayerons de mettre un accent très particulier sur la sensibilisation et la dissuasion pour espérer un jour ne plus avoir à perdre des vies par ces canaux comme c’est le cas aujourd’hui.

 CONCLUSION 

  Constituer d’une équipe de 12 membres ,nous avons essayé du mieux que nous pouvons d’atteindre les objectifs que nous nous sommes donnés .Nous savions que rien n’était gagné d’avance ,mais parce que nous avons foi en ce que nous faisons ,nous nous sommes jurés de nous relever plus fort que jamais à chaque fois que nous trébucherons , et que chaque soir nous nous coucherons toujours avec l’envie de mieux faire le lendemain.

 

Une fois de plus grand remerciement  à toute l’équipe dont voici la liste .Et à ceux ou celles que nous n’avons pas citer et qui de près ou de loin nous ont apporté leurs soutiens ,nous disons MERCI.

LISTE DES MENBRES

 Père Jérôme Otitoyomi DUKIYA : Responsable.

Père Jean-Louis BARRAIN : Vicaire

Sœur Odile DUPRESSOIR

Antoine sossou Président.

Barthélemy Sagno : Secrétaire.

Sœur  Laurence HUARD

Sœur Valérie KABORE

Sœur Kordula WEBER

 Sœur Begninus ARANHA

 Sœur Celsa V. THOMAS

Sœur Ignatia D’SOUZA

Denis Miugou

Le responsable CARITAS Nouadhibou. 

     Père DUKIYA Otitoyomi Jérôme

 

 

 

1 vote. Moyenne 0.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×